Acheter

Louer

Viager

Référence

Astuce : Pour recommencer, cliquez sur le bouton ci-dessus, puis cliquez sur la carte pour dessiner votre secteur personnalisé.

Vendre un bien immobilier

LA VENTE D’UN BIEN IMMOBILIER

 

Pour tout un chacun, il est bien rare d’avoir à gérer la vente d’un bien immobilier.

Ce genre de transaction est très encadré sur le plan législatif.

Aussi nous parait-il important de proposer une fiche qui, en abordant quelques points pourrait répondre aux interrogations légitimes des vendeurs non professionnels.

 

La valeur de votre bien :

Le marché de l’immobilier est très fluctuant dans la mesure où il prend en compte des critères multiples.

  • La surface du bien, sa distribution, la vue, la clarté, l’orientation
  • La situation du bien : grande ville, ville moyenne, village, campagne.
  • L’environnement : transports, commerces, scolarisation (primaire, secondaire, supérieur)
  • L’imposition : taxe foncière, taxe d’habitation
  • Quartier résidentiel, quartier populaire, quartier défavorisé.
  • Entretien de l’immeuble : charges, travaux à envisager au niveau de la copropriété, au niveau du bien vendu.
  • Possibilité de garer
  • Taux des prêts au moment de la vente
  • Rareté du produit.

Dans ces conditions vous comprendrez que pour obtenir une évaluation fiable, il vaut mieux s’adresser à un professionnel de l’immobilier.

Si par ailleurs l’acheteur envisage l’acquisition dans le but de réaliser un placement, il a besoin de s’informer sur la valeur locative dans le secteur et sur le prix moyen des locations.

Conseil d’ordre général :

Pour être vendu un logement doit plaire. Pour cette raison il faudra que lors des visites :

  • Le logement doit être propre.
  • Le logement doit être rangé.

Les photos prises ne doivent pas témoigner d’un laisser-aller.

S’il y a une vue depuis l’appartement, il faut que les photos en rendent compte.

En bref il faut éviter les « fausses notes » : robinet qui coule, reste de repas dans une assiette, fleurs fanées, lit défait, ect…

Il faut que le visiteur se trouve bien dans les lieux, et ait envie d’y revenir.

Les diagnostics immobiliers :

La loi oblige le vendeur à effectuer par l’intermédiaire d’un professionnel formé à cette spécialité un certain nombre d’examens portant sur les points suivants :

  • Diagnostique sur l’état parasitaire relatif aux termites
  • Etat de l’installation intérieur de gaz
  • Etat de l’installation intérieur d’électricité.
  • Etat sur la présence d’amiante.
  • Etat sur la présence de plomb
  • Performance énergétique (D.P.E) qui rend compte de l’isolation thermique du bien vendu.
  • Etat des risques naturels et technologiques.

Les résultats de ces examens doivent être communiqués au notaire qui effectue la vente et à l’acquéreur qui doit en prendre connaissance avant la signature de l’acte définitif.

Pour certains défauts signalé le vendeur peut intervenir, pour rendre ces diagnostique conformes à la norme légale.

SARL AGENCE DU PANIER
Réalisation Rodacom